• Facebook Clean
  • Google+ Clean

© 2023 by Olive Tree. Proudly created with Wix.com

Nombre de visites

charte de la viticulture d'agrément

December 26, 2014

Préambule

 

Avant d’énoncer les doctes principes de la Charte il convient que nous rappelions certaines définitions de base.

 

La viticulture est l’art de cultiver la vigne (vitis) dans le but d’élaborer tout ou partie des produits suivants :

Le verjus

Le raisin frais ou raisin de table

Le jus de raisin

La gelée de raisin

L e vin

Le confit de vin

Les eaux de vie

Les mistelles

 

La viticulture d’agrément 

 

La viticulture d’agrément est une viticulture pratiquée dans une finalité ludique, non commerciale et dont les produits font l’objet d’une consommation privée partagée entre amis.

 

Les variétés de vigne résistantes aux maladies sont des variétés de vigne reconnues par une autorité scientifique comme résistantes aux principales maladies cryptogamiques telles que le Mildiou, l’oïdium, le Botrytis…

 

Le vin répond à une définition légale internationale, il est «  le produit exclusif de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais ». Ceci exclut donc tout autre composant de base que le raisin.

 Le respect de cette définition implique qu’un produit qui serait obtenu en mettant en fermentation d’autres éléments que le raisin ne pourrait être désigné par « vin »

 

La doctrine de la viticulture d’agrément :

 

- La viticulture d’agrément respecte l’Homme et plus particulièrement sa  santé ;

- La viticulture d’agrément  respecte l’environnement ;

- La viticulture d’agrément conduit à élaborer des produits naturels

 

En outre elle revendique, dans cet état d’esprit,  le droit à l’innovation et à la création de nouveaux produits. 

 

 

 

Enoncé des principes de la viticulture d’agrément :

 

1 -Premier principe : Le choix des cépages

Les cépages implantés dans les vignobles d’agrément seront choisis essentiellement selon deux critères, leur résistance aux principales maladies cryptogamiques et leur adaptation aux conditions pédo-climatiques de la région d’implantation.

 

2 –Deuxième principe : Les pratiques culturales :

Les pratiques culturales mises en œuvre devront exclure l’emploi des produits chimiques artificiels de synthèse et privilégier les produits naturels présents dans la biosphère.

 

3 –Troisième principe : Les pratiques œnologiques :

Les procédés de transformation, d’élevage et de conservation destinés à élaborer les différents produits issus du raisin seront mis en œuvre en utilisant au maximum les ressources naturelles. Les procédés physiques seront privilégiés. Le recours à des procédés chimiques utilisant des molécules de synthèse est prohibé.

 

4 – Quatrième principe : La traçabilité :

 

Toutes les pratiques mises en œuvre depuis la plantation jusqu’à l’élaboration des différents produits seront consignées sur un cahier et pourront être consultés à tout moment par toute personne en faisant la demande. 

 

 

Onques jadis il n’arriva que le respect de ces principes ne permette à ceux qui les mettent en pratique de s’élever au dessus du servum pecus et d’élaborer des produits dont la noblesse et la qualité  permettront à quelques consommateurs privilégiés d’accéder aux plaisirs éthérés des paradis dionysiaques impalpables et inatteignables par le commun des mortels. 

 

 

Nous rendons donc sentence que par honneur, pour charge et pour office, vous serez dignes de vous donner  pleinement aux plaisirs et devoirs de la viticulture d’agrément  et pour complétude d’y cela vous devez maintenant apposer vos signatures au bas de la présente charte.

 

Please reload

Featured Posts

Le terroir

01/05/2018

1/10
Please reload

Recent Posts

01/05/2018

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags